L’Aikido

Qu’est-ce que l’aikidô ?

Art martial japonais né au XXe siècle et fondé sur la non-violence, l’aikidô allie l’héritage des samurai (travail sur soi, maîtrise de ses émotions et construction du corps) à celui des arts martiaux chinois (travail sur la souplesse, utilisation d’autres sources d’énergie que la simple puissance musculaire).

L’aikidô est avant tout un art martial de défense : on y apprend moins à attaquer ou à donner des coups qu’à se défendre face à un ou des attaquants. Il s’agit d’utiliser la force de l’adversaire pour le déséquilibrer puis le maîtriser sans violence par une immobilisation ou une projection.

L’aikidô se pratique à mains nues ou avec des armes en bois (sabre, bâton et couteau).

Accessible à tou·te·s quels que soient l’âge et le sexe, la pratique de l’aikidô développe des facultés de concentration et de maîtrise de soi. Elle permet notamment une meilleure réaction dans les situations d’agression et aide à évacuer le stress. Elle fait en outre travailler le relâchement musculaire et la coordination du corps, tout en favorisant l’endurance et le dynamisme.

L’aikidô a été fondé par Morihei Ueshiba (1883-1969) dans les années 1940.

Kanji de l'Aikido, art martial japonais

Le terme aikidô (prononcez « aï-ki-do-o ») peut se traduire par « voie (dô) de l’harmonie (ai) des énergies (ki) » : cet art martial, empreint de notions shintô, zen et taoistes, travaille sur la concordance avec soi et avec les autres dans le mouvement.

 

Articles sur l’aikidô


Sur ce site


Ailleurs sur Internet